bouygues logo

TRANSPORT : les objets connectés au service de l’industrie du fret

Les transporteurs professionnels de marchandises rencontrent régulièrement de nombreux problèmes et contre-temps lors de l’exercice de leur métier.

Dans les problèmes et difficultés souvent rencontrés on retrouve entre autres :

  • Le vol 
  • Les erreurs d’étiquetage
  • La gestion des conditions de conservation
  • La gestion des dates de péremption

Les acteurs de l’industrie se doivent donc d’optimiser leur logistique au maximum afin de palier les problèmes rencontrés dans l’exercice de leur profession.

C‘est pourquoi de plus en plus d’entreprises intègrent des objets connectés à leur processus de stockage et de transports pour en faciliter l’activité. L’utilisation la plus fréquente des objets connectés est l’utilisation de puces RFID (technologie similaire à celle utilisée dans les étiquettes des magasins pour limiter les vols, ou des puces présentes pour identifier des animaux domestiques) afin de limiter les vols.

Ainsi toute marchandise franchissant les limites d’un territoire prédéfinis (le camion, ou l’entrepôt de stockage) emmétra une alerte et permet dans certains cas de retransmettre sa position en temps réel aux autorités. L’incorporation de ces puces permettent non seulement d’agir en tant qu’antivols, mais elles permettent également de faciliter le chargement et les opérations de douanes.

Chaque conteneur pucé peut en effet être scanné et donner des informations détaillées sur sa contenance. Afin de faciliter le transport de denrées alimentaires périssables ; des capteurs peuvent être installés à l’intérieur des véhicules et conteneurs de transports et permettent de contrôler et de surveiller les facteurs pouvant impacter la qualité des produits (humidité, température, vibration, etc.).